Quelles sont les maladies chroniques du foie ?

Contrairement à la croyance populaire, le foie des enfants peut également être affecté. La stéatose hépatique, ou « stéatose hépatique d’origine non alcoolique » touche de plus en plus les enfants et plus tôt, avec un risque éventuel de cirrhose et de cancer. Bien que la jaunisse soit une maladie connue, il existe d’autres pathologies qui peuvent être évitées grâce à un mode de vie sain.

A découvrir également : C'est quoi le vieillissement pathologique ?

Le sucre, l’ennemi du foie des enfants

C’est lors d’une conférence internationale que des hépatologues (spécialistes du foie) du monde entier ont révélé que les maladies du foie affectant les enfants avaient augmenté de façon exponentielle ces dernières années. La précirrhose du foie avec atteinte cellulaire n’était connue jusqu’à présent que des personnes alcooliques. 3 à 11% des enfants seraient touchés par cette nouvelle pathologie dans les pays occidentaux, autrement appelée « Nash » (pour « hépatite stéato-stéatosique non alcoolique ») ou stéatohépatite non alcoolique, c’est-à-dire « stéatose hépatique non alcoolique » maladie », également appelée « maladie de la soude ».

A lire également : Comment devenir ergothérapeute en Belgique ?

Une bonne hygiène alimentaire préserve la santé du foie

L’alimentation des enfants est considérée comme la principale cause de ces nouvelles maladies. L’excès de sucre et de graisses saturées doit être éliminé des menus des plus jeunes. Il est également fortement recommandé d’éviter le surpoids et le diabète. Ces deux phénomènes sont également en hausse, tant chez les enfants que chez les adultes.

C’est pourquoi les médecins recommandent de promouvoir :

  • perte de poids
  • les aliments exempts de graisses saturées ;
  • l’activité physique.

Le « mois jaune » pour mieux informer petits et grands

Mars est le mois du dépistage du cancer colorectal organisé, avec le bleu de mars.

Mars n’oublie pas les enfants, avec le mois jaune, dédié aux maladies du foie chez les enfants. Le mois jaune s’inspire du Big Yellow Friday organisé par l’association Children Live’s Diseases au Royaume-Uni. L’objectif est de fournir de meilleures informations sur ces maladies qui touchent les enfants. Encore une fois, plus le dépistage est précoce, plus les chances de guérison sont grandes. On dit que toutes ces maladies sont rares et graves.

L’hépatite, la maladie la plus connue

L’hépatite A est la plus fréquente chez les enfants. Il est d’origine virale et passe souvent inaperçu chez les enfants de moins de 6 ans (dans 70% des cas).

Lorsque l’enfant est plus âgé, les symptômes sont plus visibles et se manifestent par :

  • une perte d’appétit
  • douleur intermittente dans l’abdomen et les articulations
  • une grande fatigue générale,
  • nausées,
  • d’urticaire.

Cette première phase dure une à trois semaines puis passe à la phase ictérique plus connue sous le nom de jaunisse.

Il n’y a aucun traitement à prendre, mais uniquement pour traiter des symptômes tels que la fièvre ou lutter contre les douleurs abdominales.