Equipement

Nettoyage des locaux professionnels : Quelles sont les notions essentielles à appréhender ?

Le nettoyage d’un local professionnel est bien plus qu’un simple dépoussiérage des meubles ou une aseptisation des surfaces. Il s’agit de protéger votre entreprise contre les intrusions bactériennes et virales, et de fournir aux employés un environnement qui favorise la culture de l’excellence.

Le nettoyage des locaux professionnels est un type d’entretien dédié aux bâtiments administratifs, aux locaux indépendants et aux immeubles de bureaux. Généralement réalisé par des entreprises spécialisées, ce type de prestation fait partie de la liste incompressible des tâches à effectuer au sein des locaux professionnels.

A lire aussi : Comment bien marcher avec des cannes anglaises ?

Ce type de nettoyage est réalisé selon un cahier de charge défini de manière consensuelle par les différentes parties prenantes. Nous explorons ici les différents aspects à prendre en compte dans le cadre du nettoyage des locaux professionnels.                                              

Le nettoyage des locaux, pourquoi est-ce important ?

A lire également : Les étapes à suivre pour refaire une salle de bain ?

Au sein des locaux professionnels, l’hygiène est souvent négligée. Certains responsables administratifs délèguent souvent cette responsabilité à leurs salariés, qui ne disposent pourtant pas de l’expertise adéquate pour exécuter une telle prestation.

En effet, le nettoyage des locaux est un facteur essentiel qui en dit long sur l’image de la société. Une bonne hygiène dans l’entreprise renforce l’image de la marque, mais permet aussi aux salariés de travailler dans de bonnes conditions et de libérer leur plein potentiel.

Outre le fait qu’il soit important pour l’image d’une société, le nettoyage des locaux professionnels est régi par des normes légales impliquant des exigences et un protocole précis à mettre en œuvre. Selon les normes réglementaires, le Code du travail stipule que toute société a le devoir de fournir aux salariés et aux collaborateurs un environnement propre, sain et agréable. Il est alors recommandé de faire appel à des professionnels externes pour une prestation de qualité. Ces derniers se servent habituellement de produits désinfectants pour un nettoyage optimal.

Protocoles et tâches à exécuter

Le nettoyage d’un local professionnel est fondamentalement différent de celui d’une résidence individuelle. Cela s’explique par le fait qu’un local professionnel accueille un flux important d’usagers. Pour cette raison, cela nécessite un sens aigu de l’organisation et une bonne planification afin que toutes les surfaces soient saines.

Au prime abord, il est formellement déconseillé de se déchausser dans les locaux professionnels. En absence de nettoyage régulier, le carrelage et les moquettes peuvent rapidement se retrouver couverts de traces de salissures et d’agents pathogènes. Par conséquent, le nettoyage d’un local professionnel est régi par un cahier des charges définissant clairement les différents protocoles de nettoyage à respecter. Ce cahier établit également les différentes tâches à réaliser ainsi que leur fréquence de réalisation.

Les tâches à réaliser dans le cadre du nettoyage d’un local professionnel sont principalement orientées vers le nettoyage des vitres et du sol, l’évacuation des déchets organiques, le nettoyage des surfaces, notamment les bureaux et les comptoirs. Le nettoyage des locaux professionnels implique aussi le nettoyage des toilettes et leur approvisionnement en accessoires (lingettes, papier et savon). L’entretien des équipements tels que la climatisation, le chauffage, la ventilation et la désinfection des zones communes comme les salles de réunion sont aussi pris en compte.

Le déroulement des prestations

Les différentes tâches à réaliser lors d’une prestation varient fortement d’un local à un autre. À titre d’exemple, le déroulement d’une prestation de nettoyage pour des locaux de collectivité (établissements scolaires, universités ou salle de sports) est très différent par rapport à celui d’une entreprise informatique.

En ce qui concerne la fréquence d’entretien, elle est déterminée en fonction de l’affluence dans le local administratif et des normes d’hygiène en vigueur. Dans une crèche par exemple, le plancher doit être nettoyé de façon régulière en raison du contact direct des enfants avec celui-ci.

Par ailleurs, peu importe le type de local professionnel, le nettoyage des couloirs, des escaliers et du hall doit être exécuté quotidiennement. Pour les lieux peu fréquentés tels que les salles de réunions, le nettoyage peut se faire de manière hebdomadaire ou selon une périodicité de cinq jours.

En ce qui concerne les équipements (luminaires, radiateurs) d’un local professionnel, leur nettoyage se fait en profondeur et de manière périodique. La fréquence de nettoyage dépend des activités menées au sein de la société.

Le recours aux experts, une nécessité

Le nettoyage d’un local professionnel est une tâche particulièrement complexe en raison des nombreuses subtilités techniques dont il faut tenir compte. Pour cette raison, le recours à des prestataires externes demeure la meilleure alternative à envisager. Ces derniers, formés pour réaliser ces tâches, possèdent autant le savoir-faire que les produits appropriés à chaque type de nettoyage.

Par ailleurs, non seulement l’exécution des travaux de nettoyage d’un local professionnel par des prestataires externes permet un gain de temps, mais cela participe aussi à l’optimisation de la productivité des salariés. L’entreprise pourra donc mobiliser ses ressources humaines pour l’exécution des tâches plus pertinentes.