News

Quand tombe le salaire en intérim ?

Comment tombez-vous malade lorsque vous avez un travail temporaire ? C’est ce que nous allons vous expliquer aujourd’hui dans ces quelques lignes. En effet, tout le monde maîtrise cette condition pour un emploi salarié classique. Mais que se passe-t-il lorsque vous avez un statut tel qu’un statut intérimaire ? Quelles mesures ont été prises ? Comment fonctionne la compensation pour les emplois temporaires ? Voici les réponses !

Travail temporaire et maladie : ayez les bons réflexes !

Avertissez de votre absence

Le premier réflexe à avoir lorsque vous êtes malade et que vous avez un travail temporaire est d’AVISER votre agence ! En effet, dès que les premiers symptômes apparaîtront que vous ne serez pas en mesure de mener à bien votre mission, prévenez-nous ! Un simple e-mail ou un appel suffit. Cela nous permettra d’être à l’écoute de l’organisation de votre absence de la société utilisatrice. N’hésitez pas non plus à informer également l’entreprise dans laquelle vous exercez votre mission. Cela consolidera la relation de confiance établie entre vous. Enfin, vous pouvez également notifier votre assurance maladie, avant même de leur fournir des pièces justificatives.

A lire aussi : Comment on appelle une femme de ménage ?

Justifiez votre absence

Comme pour un travail régulier, lorsque vous tombez malade et que vous avez un emploi temporaire, vous devez justifier votre absence. Pour ce faire, consultez votre médecin afin qu’il puisse voir votre état. À la fin de la visite, ils vous remettront un certificat médical ou un arrêt de travail attestant de votre maladie. Ce document doit nous être envoyé dans les 48 heures au plus tard à compter du premier jour d’absence. Comment nous le transmettez-vous ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous ! En effet, le justificatif peut être déposé en personne ou envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception. Cependant, le moyen le plus simple et le plus rapide consiste à envoyer un e-mail directement à votre agent.

Travail temporaire et maladie : indemnisation

Le droit à un salaire garanti

Toute personne occupant un emploi temporaire peut avoir droit au salaire garanti s’il remplit certaines conditions. Cela signifie qu’il faut avoir un TTC les progrès réalisés au moment du congé de maladie. En outre, il faut au moins un mois d’ancienneté dans l’agence d’intérim pour faire valoir ce droit. Lorsque ces conditions sont remplies, 100 % de votre salaire vous sera versé, pendant toute la durée du contrat en cours. Au-delà de cela, votre assurance mutuelle et vos avantages supplémentaires prendront le relais, jusqu’à la fin du premier mois d’arrêt.

A voir aussi : Quelles sont les missions de la Caisse d'assurance retraite et de santé au travail carsat ?

La mutuelle

Si votre travail temporaire est trop récent et que vous n’avez pas droit au salaire garanti, votre compagnie d’assurance maladie sera responsable de votre indemnisation. Le pourcentage de prises en charge dépend de calculs spécifiques. Pour en savoir plus sur les conditions d’indemnisation, n’hésitez pas à contacter votre assurance maladie.

Le délai d’attente

Cependant, le travail temporaire ne fait pas exception en ce qui concerne le délai d’attente pour le début des soins. En effet, comme pour les contrats de travail en common law, le paiement de votre salaire commence après une attente de 3 jours. période.

Tweet